Colin Stetson

Poitiers, Confort Moderne, Le 20/11/2012

De la planète Constellation surgissent souvent des groupes qui se mettent à dix ou douze pour faire reculer les frontières du post rock. Colin Stetson, lui, avance en soliste dans les terres en friche du jazz et des musiques improvisées. Virtuose du saxophone basse mais aussi friand des possibilités qu offrent la clarinette, le cor ou la flûte, cet américain installé à Montréal est un orchestre de cuivres à lui tout seul. La puissance de son souffle et la maîtrise sans pareille de ses instruments lui confèrent une singularité rare : celle d’interpréter sans user d’effets ni de séquenceur des phrases musicales à la richesse exubérante. Des cascades de notes, ponctuées de bruits sortis de nulle part, se succèdent dans un corps à corps physique avec son instrument. Maître de la respiration continue, Colin Stetson joue et semble ne jamais vouloir s arrêter. Pour votre plus grand plaisir et celui des nombreux musiciens avec lesquels il a été amené à collaborer (Tom Waits, Arcade Fire, Lou Reed, The National, Bon Iver …).

Source : Le Confort Moderne



Laisser un commentaire