Klone

Poitiers, Le Confort Moderne, Le 11/12/2015

De l’ombre à la lumière. C’était écrit. En 2010, Klone sort Black Days, son quatrième album, aussi sombre que puissant. Cinq ans plus tard, Here Comes The Sun, septième réalisation studio du combo poitevin, présente un groupe rayonnant, dont la musique s’est élevée autant qu’elle a mûri. Une évolution logique, quand on regarde de plus près sa discographie. Klone n’a jamais livré un album identique, encore moins prévisible. Ses racines métal ont beau avoir cédé la place à une autre forme de rock plus aérienne, l’intensité de ses morceaux, guidée par la voix de Yann Ligner, reste une constante.

Site Web



Laisser un commentaire