Festival Less Playboy Is More Cowboy

Poitiers, Le Confort Moderne, Le 29/06/2014

Dernier jour du festival Less Playboy Is More Cowboy

La semaine dernière, on avait en gros le choix entre aller à We Love Green et aller aux Nuits Sonores. Vu qu’on arrivait pas vraiment à se décider, on a décidé de jouer ça à pile ou face. Par chance, la pièce a atteri sur la tranche, et on est donc partis à Less Playboy Is More Cowboy, un festival qui offre la triple particularité de se dérouler non pas sur un week-end mais en semaine, non pas à Paris ou à Lyon mais à Poitiers, et dont l’affiche est constituée non pas de « piquante et fûtée electro-pop sucrée » mais de « rythmiques déshumanisées qui n’évoquent rien d’autre qu’un spectre oublié au fond d’un local à poubelle. » En d’autres termes : un sale plan, juste comme nous. Histoire de partir avec un bon handicap d’entrée de jeu, on a fait l’impasse sur la plus grosse journée du festival, la première, consacrée aux inoxydables Shellac, qui ont logiquement fait salle comble et gratifié le public de nouveaux morceaux extraits de leur très attendu cinquième album, Dude, Incredible, qui sortira sur Touch And Go dans le courant de l’année.

Source : Noisey (Article complet à retrouver ici)



Laisser un commentaire